Le Premier ministre centrafricain Firmin Ngrebada annonce sa démission



Publié le:

Le Premier ministre de la République centrafricaine en difficulté, Firmin Ngrebada, a annoncé jeudi que son gouvernement avait présenté sa démission.

Ngrebada a écrit sur Twitter qu’il avait “présenté (sa) démission au président”, Faustin Archange Touadera, mais le porte-parole présidentiel Albert Yaloke Mokpeme a déclaré à l’AFP qu’il pourrait être invité à rester et à former un nouveau gouvernement.


“Nous saurons dans quelques heures si le président maintient le Premier ministre”, a déclaré Mokpeme.

Ancien chef d’état-major de Touadera, Ngrebada était en poste depuis début 2019.

La République centrafricaine est le deuxième pays le moins développé du monde selon l’ONU et souffre des séquelles d’un violent conflit civil qui a éclaté en 2013.

Touadera a été réélu en décembre avec moins d’un électeur sur trois.

Le scrutin a été entravé par des groupes armés qui contrôlaient à l’époque environ les deux tiers du pays, et les rebelles ont lancé une offensive à l’approche du jour du scrutin.

Depuis lors, l’armée, soutenue par les casques bleus de l’ONU, les forces spéciales rwandaises et les paramilitaires russes, a arraché une grande partie du territoire au contrôle des rebelles.

(AFP)

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *