Allocation unique pour enfants, doutes expliqués : qui a droit, combien vaut-elle, quand en faire la demande. Les montants


L’allocation de transition pour les enfants (également pour les indépendants et les chômeurs)

L’allocation unique universelle pour enfant débutera à partir du 1er juillet 2021, même s’il faut dire que celle approuvée avec l’arrêté du 4 juin est techniquement une allocation temporaire, en fait une mesure transitoire, en vigueur jusqu’au 31 décembre 2021. Uniquement avec le nouvel an, en effet, le chèque prévu par le loi de délégation n. 46 du 1er avril 2021 entrera dans sa phase définitive. Pour les six prochains mois, duque, le décret-loi n. 79, publié au Journal Officiel le 8 juin dernier, besoins établis, bénéficiaires et montant mensuel dû : le chèque, destiné à soutenir la parentalité, ira à ménages qui ne perçoivent pas l’Anf (chèques à la cellule familiale). Sont également inclus les indépendants et chômeurs, évidemment en conformité avec les exigences.
Le Ministre de l’Egalité des Chances et de la Famille, Elena Bonetti, il a assuré à plusieurs reprises qu’avec le nouveau chèque unique, personne ne prendra moins que ce qu’il a pris jusqu’à présent avec les différentes primes et déductions fiscales.
Alors, en substance, qu’est-ce qui va changer? Quelles sont les nouvelles catégories qui pourront accéder au chèque ? Quelles sont les dates limites pour postuler ? Et à combien chaque famille aura-t-elle droit ? Essayons de répondre aux questions les plus fréquemment posées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *